Na Jia : réflexions sur 5 ans en tant que PDG et sur la transformation de ReMark

Screenshot 2022 07 13 at 11 48

En juillet 2017, Na Jia est nommée directrice générale de ReMark. Cinq ans plus tard, elle revient sur son parcours, la transformation de ReMark et sa vision sur l'avenir de l'organisation.

Na, vous êtes PDG de ReMark depuis 5 ans, comment ReMark a-t-il évolué au cours des cinq dernières années ?

Nous nous sommes lancés dans une stratégie de transformation il y a cinq ans. Nous avons baptisé cette transformation « Journey to Insurtech ». La question après tout c’est de savoir comment aider les gens. Comment leur simplifier et leur donner la meilleure expérience des assurances ? Nous avons redressé l'entreprise d’une position déficitaire à une de rentabilité saine aujourd'hui. Nous avons également élargi notre offre. Nous sommes passés de campagnes de marketing traditionnelles à une offre comportant trois services principaux :

  • Une connaissance approfondie du consommateur. Nous menons une étude annuelle sur les consommateurs et nos modélisations de données font la différence.
  • Nous continuons à proposer des campagnes de marketing, mais elles sont davantage intégrés à l'omnicanal, aux médias sociaux, à de la vidéo personnalisée, à l'IA... La technologie est une partie très importante de notre offre marketing.
  • La dernière partie est constituée par les solutions technologiques, allant de la santé & bien-être, à la souscription et à la déclaration de sinistres.

You must accept Performance cookies to watch this video.

Changer mes paramètres

En ce qui concerne la culture d'entreprise, je pense que nous devenons de plus en plus internationaux. Nous avons 17 bureaux, 250 employés de plus de 40 nationalités différentes et nous soutenons des clients dans 41 pays.

Enfin, il n'y aurait pas de transformation sans l'engagement de nos ReMarkers. Ils sont les premiers à avoir cru en cette stratégie, à l'avoir exécutée et à l'avoir réalisée. Je suis très reconnaissante envers nos ReMarkers tout au long de notre transformation.

Comment voyez-vous l'avenir de ReMark ?

Je suis très optimiste quant à l'avenir de ReMark. Notre organisation ReMark devient la branche de solutions digitales de SCOR. Nous allons couvrir tous les secteurs d'activité, incluant tous les types d’assurances. Cela va aussi nous donner l'occasion de nous développer au-delà des marchés où nous opérons actuellement et de nous étendre à tous les grands marchés couverts par SCOR.

Les consommateurs d’aujourd’hui évoluent rapidement et leurs attentes également. Le paysage dans lequel nous opérons va devenir de plus en plus complexe, ce qui va nous obliger à rester très concentrés et agiles afin de nous adapter rapidement à un environnement changeant et créer nos solutions.

You must accept Performance cookies to watch this video.

Changer mes paramètres

Quel a été l'un des plus grands apprentissages de ces cinq dernières années ?

La première chose qui me vient à l'esprit, c'est notre transformation dans le domaine de la santé et du bien-être. Il y a cinq ans, nous n'avions vraiment aucune expertise dans ce domaine. Grâce à une bande de rêveurs chez ReMark et à notre maison mère SCOR, nous avons développé un concept appelé BAM - un modèle d’âge biologique.

Nos équipes ont imaginé et développé une application visant à rendre les gens en meilleure santé afin qu'ils obtiennent des récompenses et des réductions de primes d’assurance que nous utilisons pour financer leur engagement futur. Nous avons appelé cette application Good Life.

Pour la plupart des gens, l'assurance est associée à des choses désagréables. Contrairement à un iPhone ou à une Apple TV, ce produit ne procure pas de satisfaction immédiate. Mais nous changeons la donne avec la santé et le bien-être. En engageant les gens avec leur santé, leur qualité de vie s’améliore et ils vivent plus longtemps.

Na Jia PDG chez ReMark

Pourquoi la santé et le bien-être sont-ils si importants pour ReMark ?

Pour moi, ceci s’aligne avec notre vision et notre mission. Nous voulons créer la meilleure expérience des assurances pour les gens. Pour la majorité, la réalité du parcours d'assurance est associée à des choses désagréables et pénibles. Ils payent de leur poche pour acheter un produit invisible qui ne leur procure pas de satisfaction immédiate.

Mais nous changeons la donne avec la santé et le bien-être. En engageant les gens avec leur santé, ils améliorent leur santé, se rajeunissent, et voient leur prime d’assurance diminuer. En payant moins, leur qualité de vie s’améliore et ils vivent plus longtemps. Au bout du compte, l’humain est plus heureux, et les assureurs bénéficient également de ce cycle vertueux.